Sentinelle

Sentinelle

La page hebdomadaire d'informations internationales




PIDI

truc
Sentinelle (Strasbourg)
ISSN 2116-3634

Présentation

« Je suis résolument pour une Francophonie de la modernité, une Francophonie de l’ouverture, une Francophonie offensive. La Francophonie ce n’est pas un combat contre l’anglais, ce n’est pas une nostalgie coloniale, ce n’est pas un combat d’arrière-garde pour linguistes académiques et puristes. C’est un engagement en faveur du multilinguisme, de la diversité culturelle et de la démocratie internationale.»


    Hervé CASSAN

 

L’Association Pôle Internet du droit international a été constituée en octobre 2012 pour accompagner le développement de la revue en ligne Sentinelle.

Veille juridique.

La revue d’actualité en ligne Sentinelle a été créée à la fin de l’année 2005 à l’initiative du bureau de la Société française pour le droit international. Association scientifique francophone regroupant les spécialistes universitaires et praticiens du droit international, la SFDI a pour objet de favoriser la connaissance et le développement du droit international.

L’équipe de jeunes spécialistes de différentes nationalités animée par le responsable du projet, le Professeur Philippe Weckel, remplit une mission de veille juridique en diffusant sur Internet un bulletin hebdomadaire d’actualités internationales. Sentinelle s'efforce d'apporter, avant tout aux juristes internationalistes, les éléments d'information et d'analyse rapide permettant de suivre l'actualité dans les domaines les plus variés du droit international. Chaque note d’actualité est conçue comme un dossier renvoyant aux documents numériques utiles et aux archives du site. Avec l’archivage des notes anciennes et les liens Internet Sentinelle constitue une banque de données qui n'a pas d'équivalent. La participation à l'activité de Sentinelle permet aux rédacteurs d'acquérir un savoir-faire pratique dans la recherche d'informations et l'analyse des problèmes juridiques inédits. L'exigence de rapidité dans le travail leur fait acquérir une capacité d'action exceptionnelle. Des dossiers thématiques complètent le bulletin hebdomadaire.

Essaimage.

Sentinelle a prospéré avec la seule ressource du bénévolat de ses membres, développant son audience internationale année après année. L’équipe a ressenti le besoin de renforcer l’identité de cette activité et de définir son cadre juridique. La constitution d’un site Internet propre à la Revue lui a été bénéfique, puisqu’en améliorant sa visibilité sur Internet elle a considérablement élargi son public. Il est apparu que le maintien de Sentinelle comme une activité de la SFDI pouvait difficilement être conciliée avec la constitution d’un cadre juridique adapté à ce service. L’essaimage a donc été préféré, mais la création d’une nouvelle association ne devrait pas briser le lien historique avec la SFDI.

Le Pôle Internet du droit international

Cette association internationale dote la Revue sentinelle d’un cadre juridique facilitant son activité et les partenariats de toutes sortes. LePôle Internet du droit international (PIDI) a pour objet de favoriser la diffusion du droit international. Ses principes de fonctionnement sont :

  • la gratuité de l’accès à l’information sur le site
  • la francophonie
  • la prise en compte des intérêts du développement notamment en Afrique
  • les partenariats.

La création de cette structure introduit une démarche multimédia dans la diffusion du droit international. La progression de Sentinelle devrait amener l’Association à élargir la gamme des services rendus à son public.

Le PIDI est organisé de manière à préserver l’indépendance éditoriale de la Revue et l’autogestion au sein de l’équipe de rédaction. Ces objectifs sont réalisés en distinguant les organes de la Revue (l’Assemblée des rédacteurs et la Direction de la publication) des organes d’administration de l’Association.

L’avenir de la francophonie est en Afrique. Le PIDI ne ménagera aucun effort en faveur du continent. L’équipe des rédacteurs de Sentinellecompte de nombreux Africains de différentes nationalités. Une partie substantielle du bulletin hebdomadaire est écrite en Afrique, émise d’Afrique. Malgré les difficultés pratiques qu’ils rencontrent encore pour partager la veille juridique sur Internet, les membres africains de l’équipe de rédaction parviennent à exprimer une sensibilité propre diffusée dans le monde entier. Une partie du site de Sentinelle sera dédiée au Pôle Afrique que dirige le Docteur Miranda METOU, directrice adjointe de la Revue et enseignante à l’Université de Yaoundé.

Sentinelle

L’équipe de rédaction compte une trentaine de membres de diverses nationalités recrutés parmi les jeunes spécialistes titulaires au moins d’un master 2 de droit international. Le fonctionnement de cette équipe de veille juridique est dématérialisé, c’est-à-dire qu’il est organisé comme un réseau Internet. Cette activité en équipe virtuelle permet de réunir presque quotidiennement ses membres en les affranchissant des lieux et des distances. La publication par les membres rédacteurs ne donne pas lieu à une rétribution. La publication est réservée aux membres de l’équipe. La Direction peut déroger à cette règle.

Depuis sa création en 2005 la Revue a publié plus de 300 bulletins hebdomadaires. Ces derniers sont en principe en ligne le dimanche matin à 8 heures 30, heure de Paris.

Sentinelle connaît une forte et régulière progression de l’audience qui se répartit entre plus de 120 pays de tous les continents. Si l'Europe demeure légèrement majoritaire la fréquentation évolue très positivement sur les autres continents.